La proposition de loi qui pourrait sauver Julian Assange

Shares

L’on peut apprécier ou détester Julian Assange. Dans tous les cas, le traitement qui lui est imposé montre que Washington ne tolère plus les fuites de secrets d’État compromettants. À travers les menaces d’extradition qui pèsent sur lui, ce sont à la fois les lanceurs d’alerte et les journalistes qui sont intimidés. Or, les médias grand public occidentaux ont longtemps considéré que les révélations du réseau Wikileaks étaient d’utilité publique, avant d’abandonner son fondateur en ignorant que les persécutions qu’il subit constituent une menace explicite contre la liberté de la presse. Dans ce contexte, deux parlementaires américains ont introduit devant le Congrès un projet de réforme qui, s’il était adopté, pourrait empêcher l’extradition de Julian Assange et lui garantir une protection juridique dont bénéficierait l’ensemble des journalistes. Décryptage. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.