Le Renseignement américain s’oppose à l’équipe Trump sur les origines du coronavirus

Shares

Hier, Donald Trump a déclaré avoir consulté des « preuves » d’une fuite du coronavirus depuis un labo de Wuhan, mais sans les détailler, et en contredisant ses propres services. En effet, quelques heures plus tôt, la communauté américaine du Renseignement confirmait enquêter sur cette hypothèse, mais n’avoir pas encore trouvé d’éléments probants pour la démontrer. Le même jour, le New York Times affirma que les services secrets américains subissaient des pressions de la part du cabinet Trump pour qu’ils relient ce virus aux labos de Wuhan. Alors que la relation Pékin/Washington ne cesse de se dégrader, nous allons vous expliquer comment et pourquoi le Renseignement américain s’oppose à l’administration Trump sur la question des origines du coronavirus. Décryptage.  

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.