Le jour où Claude Goasguen confirma le soutien de l’État français pour al-Qaïda en Syrie

Shares

Alors qu’il se remettait du Covid-19, le député de Paris Claude Goasguen vient d’être emporté par une crise cardiaque. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Bien qu’en désaccord avec lui sur différentes questions – notamment au sujet du conflit israélo-palestinien –, nous tenons à lui rendre hommage. En effet, cet élu était connu pour son franc-parler et ses talents d’orateur. Fidèle à sa réputation, il confirma lors d’un débat sur LCP en juin 2015 que l’État français soutenait en sous-main les réseaux d’al-Qaïda en Syrie, prenant le risque d’exposer une opération clandestine si taboue et sensible qu’aucun média francophone n’ose enquêter sur ce dossier – comme peut en témoigner notre fondateur Maxime Chaix. L’occasion pour lui de vous révéler l’ampleur de l’auto-censure médiatique sur cette question épineuse, alors que des parlementaires courageux tels que Claude Goasguen ont tenté de sonner l’alarme sur ce scandale d’État depuis six longues années. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.