Allons-nous vers la fin des guerres perpétuelles de Washington ? (partie 2/2)

Shares

En exclusivité pour nos abonnés, voici la dernière partie de notre traduction d’une passionnante analyse d’un historien militaire américain. L’auteur y développe son argument sur l’impossibilité de mettre un terme aux guerres sans fin des États-Unis. En effet, face aux échecs de ses stratégies de contre-insurrection en Irak et en Afghanistan, le Pentagone n’a pas attendu le Covid-19 pour mener des opérations « socialement distanciées ». Dans ces campagnes (drones, forces spéciales, mercenaires…), peu de militaires américains décèdent, contrairement aux populations locales. Ainsi, l’auteur nous explique pourquoi il craint que ces guerres « sous le seuil » se multiplient, et qu’elles échappent de plus en plus à l’attention de ses concitoyens – un problème majeur qui nous concerne également.  

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.