EXCLUSIF : Sur les ingérences électorales, l’hypocrisie du Renseignement américain

Shares

Dans un récent article que nous allons commenter, un chercheur américain affirme que la CIA ne s’ingère plus dans les élections étrangères depuis une vingtaine d’années. Omettant la NED et d’autres officines américaines, cette analyse donne la fausse impression que le gouvernement des États-Unis ne cherche plus à peser sur les résultats électoraux à l’étranger. Or, notre lecture des stratégies d’influence de Washington montre que la Maison-Blanche est loin d’avoir abandonné ses politiques d’ingérence dans les processus électoraux, contrairement à ce qu’affirme cet universitaire. En voici les raisons. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.