Au « Kurdistan » syrien, une pollution pétrolière massive couverte par Washington

Shares

Alors que l’Union européenne et les Nations Unies viennent de coprésider la quatrième conférence de Bruxelles sur l’« aide à apporter pour l’avenir de la Syrie et des pays de la région », un thème dérangeant n’a pas été abordé durant cet événement. En effet, dans le Nord-Est syrien administré par les Kurdes, la pollution engendrée par l’exploitation rudimentaire des ressources pétrolières locales menace des milliers de familles. En exclusivité pour nos abonnés, nous avons traduit une importante enquête sur cette problématique méconnue, qui montre que la volonté affichée par Trump de « sécuriser le pétrole » syrien se traduit par une destruction massive de l’environnement dans cette région. Révélations sur une face sombre de nos « vertueux » alliés kurdes et américains.       

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.