Un plaidoyer salutaire pour une realpolitik occidentale vis-à-vis de la Syrie

Shares

Alors que la Turquie déstabilise le « Grand Moyen-Orient » et l’Europe, nous avons traduit une importante tribune qui explique pourquoi Washington devrait abandonner sa politique de sanctions contre la Syrie. Chercheur réputé, son auteur nous rappelle que, depuis un demi-siècle, le clan Assad a résisté à toutes les crises et agressions régionales et internationales. Il exhorte donc les États-Unis à s’inspirer de ses éminents stratèges – dont Kissinger, Brzezinski et Scowcroft –, afin de relancer le dialogue avec un clan Assad qui, contrairement à son peuple, ne souffrira aucunement des nouvelles sanctions américaines. Soutenu par la Russie, la Chine, l’Égypte et les Émirats, le gouvernement syrien se maintiendra au pouvoir, alors que toute déstabilisation supplémentaire menacera ses voisins libanais, palestiniens, irakiens, jordaniens et israéliens. En clair, et au nom de la paix au Moyen-Orient, voici pourquoi la diplomatie doit enfin l’emporter sur l’idéologie. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.