Nouvelles révélations sur le soutien de la Turquie pour les djihadistes anti-Assad (partie 1/2)

Shares

Ce n’est même plus un secret de polichinelle : dans le contexte de la guerre en Syrie, la Turquie a joué un rôle clé dans le soutien de la nébuleuse djihadiste anti-Assad, dont elle utilisera ensuite des milliers de combattants contre les Kurdes syriens puis contre les forces du maréchal Haftar en Libye. Grâce à une fuite de documents passée inaperçue dans les pays francophones, les révélations s’enchaînent sur la stratégie clandestine turque de soutien au djihad, avec l’appui plus ou moins consentant de différents services spéciaux alliés – dont la CIA. Trafics d’armes, pressions, assassinats, manipulations… Dans cet article en deux parties, nous allons revenir sur ces nouveaux éléments, tout en les commentant à l’aune de nos propres travaux sur cet épineux dossier. Décryptage.

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.