Le tueur de Samuel Paty, un « individu tyran » à l’ère du numérique

Shares

Sans surprise, l’atroce décapitation du professeur Samuel Paty déclenche une vague de colère, d’indignation et d’appels à un sursaut des pouvoirs publics pour combattre l’islamisme. Hélas, cet attentat ne sera pas le dernier, puisqu’il suffit qu’un extrémiste utilise une arme par destination pour déstabiliser la France entière, et qu’il aggrave son crime en le diffusant sur les réseaux sociaux. En d’autres termes, n’importe qui peut s’improviser terroriste avec un couteau et un smartphone. Dans ce contexte, le dernier livre du philosophe Éric Sadin nous éclaire sur le fléau de l’« individu tyran » à l’ère du numérique, dont le tueur de Samuel Paty nous semble être l’incarnation la plus dangereuse, comme nous l’expliquerons en détaillant son usage de Twitter depuis juin dernier. L’occasion pour nous de critiquer la guerre de tous contre tous sur les réseaux sociaux, et d’en appeler à un apaisement du débat public face au risque d’éclatement de la société. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.