Page 1
The end
Par défaut

EXCLUSIF : Grâce à des technologies françaises, la Turquie a facilité les offensives djihadistes en Syrie et en Libye

En recoupant des sources bien informées, il s’avère que deux entreprises françaises ont joué un rôle central dans le développement des capacités de renseignement satellitaire du MIT, les services secrets extérieurs de la Turquie. En effet, l’une de ces firmes a co-développé un important satellite espion. Lancé en orbite par une autre entreprise française, ce satellite fut finalement employé par le MIT pour appuyer l’offensive turque d’octobre dernier contre nos alliés kurdes dans le Nord-Est syrien. Bien que ce satellite était décrit par les médias turcs comme un outil précieux dans la lutte contre le terrorisme, il s’est avéré que les terroristes alors désignés par Ankara étaient en fait nos partenaires kurdes anti-Daech. Ce satellite étant crucial pour le Renseignement turc, nos sources nous ont confirmé qu’il est utilisé dans les opérations pro-djihadistes d’Ankara à Idleb et en Libye. Révélations sur un succès commercial et technologique qui s’est transformé en un sévère retour de bâton géopolitique. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
The end
Par défaut

Des milliers de djihadistes syriens en Libye : un énième retour de bâton pour la France et ses alliés

Alors que, sur le dossier libyen, la Russie peine à imposer un cessez-le-feu entre Fayez el-Sarraj et son rival Khalifa Haftar, le roi de Jordanie vient de nous apprendre que des milliers de djihadistes ont été transférés de la poche d’Idlib vers la Libye – manifestement par les services turcs. Comme nous allons l’expliquer, il s’agit d’un énième retour de bâton suscité par l’interventionnisme occidental dans le « Grand Moyen-Orient ». En effet, dès 2011, la France et ses alliés ont semé le chaos en Libye, avant de soutenir des rebelles anti-Assad dont plusieurs milliers sont désormais utilisés par Erdogan contre nos intérêts. Décryptage.  

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
The end
The end